Quelles matières privilégier pour nos vêtements ?

Les matières les plus polluantes & pourquoi

L’industrie du textile a besoin de matières premières pour produire les vêtements qui sont achetés tous les jours par millions. Mais quelles sont les matières les plus polluantes ?

Le polyester

Matière synthétique la plus produite, elle nécessite d’importantes quantités de ressources non renouvelables dont le pétrole, principal élément polluant. En effet, les vêtements fabriqués à partir de cette ressource fossile relâchent à chaque lavage des microfibres plastiques. Chaque année, 500 000 tonnes de microparticules de plastique finissent dans les océans, soit l’équivalent de 50 milliards de bouteilles en plastique.

Le coton

Il représente à lui seul 1⁄4 de la production mondiale de fibres produites dans le monde, et son impact environnemental est désastreux. En effet, il demande pour sa culture une importante quantité de pesticides, d’engrais et d’eau douce, quand certaines personnes n’y ont pas accès pour leur quotidien : la production d’un seul tee-shirt correspond à 70 douches ! De plus, les fibres du coton subissent des traitements chimiques polluants, comme le blanchiment au chlore et des teintures aux métaux lourds.

Pourquoi moins de 1% des tissus de nos vêtements sont recyclés ?

Cela est dû au mélange des fibres. En effet, lorsque plusieurs fibres synthétiques différentes sont utilisées pour la création d’un produit, le détricotage des matières, c’est-à-dire séparer les différentes fibres, est trop complexe. C’est pourquoi les vêtements ne peuvent pas être recyclés, et finissent incinérés.

Quelles matières privilégier ?

Parmi les matières naturelles, les moins polluantes sont celles dont les fibres ne nécessitent pas de grandes quantités d’eau et d’engrais, comme le coton bio, le chanvre, ou encore le lin, dont la France est le premier producteur mondial.

Pour les matières synthétiques, privilégiez par exemple le lyocell, une fibre 100 % cellulosique et biodégradable produite à partir de pulpe de bois. On peut également s’orienter vers les fibres issues du recyclage de bouteilles en plastique.

Choisissez de préférence les matières naturelles plutôt que les synthétiques :)

Source utilisée : @ademeofficiel 

Retour au blog